Nous avons suivi avec attention les deux articles publiés sur le site de l’ARC : « Mais pourquoi le métier de gestionnaire de copropriété n’a pas grand succès ? » il faut CLIQUER ICI pour lire l’article.

On pourrait formuler la question autrement « Mais pourquoi l’image des syndics est elle si dégradée auprès des copropriétaires ?

Chez MeilleurSyndic, on a d’autres réponses à apporter qui ne sont pas évoquées et qui pourtant sont essentielles à nos yeux.

Tout d’abord, il faut instaurer une véritable instance de contrôle des professionnels de l’immobilier, avec des pouvoirs de sanction dissuasifs.

Un Conseil de l’Ordre des Syndics, financé par les cotisations de leurs adhérents, avec des représentants élus par leurs pairs de façon démocratique (en gros par les votes et non pas par le copinage… ).

Un Conseil National de l’Ordre des Syndics, avec des Conseils Départementaux.Les Conseils Départementaux seraient chargés de traiter et de sanctionner les comportements déviants des syndics, également de jouer le rôle de médiateur pour les copropriétaires signalant des difficultés avec leur syndic.

L’image des syndics auprès des copropriétaires s’améliorerait si les copropriétaires savaient que les brebis galeuses sont écartées du troupeau.

Et les gestionnaires qui font leur travail de manière consciencieuse seraient également reconnaissants de voir que leurs confrères ne peuvent tout s’autoriser.

Nous n’inventons rien, il n’y a qu’à regarder ce qui se fait ailleurs dans d’autres professions !

En second lieu, il faut reconnaître que les copropriétaires ont aussi leur part de responsabilité dans cet état de fait. Nous avons pour habitude de dire « On a le syndic qu’on mérite » !

Ce n’est pas la peine de se plaindre de son syndic quand la majorité des copropriétaires ne viennent jamais aux AG, ne s’impliquent pas dans leur copropriété, ne mettent jamais le nez dans les comptes.

Citons aussi les Conseils Syndicaux noyautés par quelques copropriétaires qui font la pluie et le beau temps, allant parfois à l’encontre même de l’intérêt de la copropriété…

Les syndics ont profité pendant longtemps du laxisme des copropriétaires pour accroître leurs bénéfices, mais c’est humain ! Pas vu , pas pris…

Aux copropriétaires de ne plus subir, et de s’impliquer davantage !

Troisième élément, les honoraires de gestion.

Chez MeilleurSyndic, nous sommes pour une revalorisation des honoraires de base.  Surprenant, n’est ce pas ?

Réfléchissons un peu.. qui a tiré les honoraires de base vers le bas ? Les grands groupes, en pratiquant du dumping, parfois à grand renfort de publicité (on se souvient de la publicité  Foncia « -40% de remise sur le contrat pour les 40 ans du groupe » !!

Qui est tombé dans le panneau ? les copropriétaires, appâtés par des promesses d’économies, se focalisant sur les honoraires du contrat.

Les petits syndics indépendants ont été bien obligés de s’aligner, tout simplement pour survivre… difficile maintenant de faire machine arrière !

La qualité à un prix, nous ne cessons de le répéter chez MeilleurSyndic.

Voila quelques pistes de réflexion qui ne sont que du simple bon sens !