Menu Espace Membre

Actualités des syndics

…. de cette décision et « regrette les campagnes de communication faites autour de cette action en justice qui à porté injustement atteinte à sa réputation, au travail et à l’expertise de ses 8000 collaborateurs ».

http://immobilier.lefigaro.fr/article/la-premiere-action-de-groupe-en-france-contre-foncia-rejetee-par-la-justice_a9881572-5750-11e8-a189-342692cadd97/

Heureusement que les mots ne tuent pas.

Allez, pour la réputation de FONCIA, c’est ici : https://fr.custplace.com/foncia

Et aussi la : https://www.allo-foncia.fr/

Et encore la pour une agence Foncia sur PARIS (ca marche aussi pour les autres agences) : CLIQUER ICI
Les Cabinets Proxiges et Cédric Paillas Immobilier, localisés au 61 Rue Jouffroy d'Abbans 75017  PARIS changent de dénomination, le nouveau nom étant la société RICHELIEU Immobilier, 79220 CHAMPDENIERS SAINT DENIS, avec pour dirigeant Monsieur THORREE Jean Claude. 

Rappelons que le cabinet de syndic PROGESTION, localisé lui aussi au 61 Rue Jouffroy d'Abbans 75017 PARIS, avait également été cédé à la Société Richelieu Immobilier.

Clap de fin donc pour ces trois cabinets, qui en quelques années ont su se tailler une solide réputation, mais plutôt en leur défaveur. 

Il faut dire qu'avec les fantomatiques Monsieur Jean Paul BREMONT pour le Cabinet Proxiges et Monsieur Philippe GALAND pour le Cabinet Cédric Paillas Immobilier, certains sont allés loin dans la falsification d'identité... 

Visiblement, le Cabinet Richelieu Immobilier va avoir du pain sur la plance pour redresser la barre, avec des anomalies dans la trésorerie de copropriétés gérées par les cabinets précédents. 

Comment peuvent réagir les copropriétaires dans le cas d'une fusion/absorption? La réponse ici, sur le site Copros-libres : http://copros-libres-saint-denis.over-blog.com/2018/05/obligations-des-syndics-en-cas-de-fusions-absorptions.html

 
Lu la semaine dernière sur le site de l’ARC, un article intéressant sur les sites internet qui proposent des appels d’offres pour trouver le bon syndic : https://arc-copro.fr/documentation/alerte-aux-faux-sites-internet-de-recherche-de-syndic

Effectivement, la recherche d’un syndic ne peut s’arrêter à comparer des contrats de syndics et à rechercher le contrat idéal pour la copropriété, correspondant aux demandes du Conseil Syndical.

Pourquoi ? parce que pour remporter un appel d’offres,  les syndics seront toujours enclins à  faire de belles promesses à la copropriété, promesses que souvent ils ne tiendront jamais.

Donc pour l’ARC et pour la plupart des courtiers en syndics, la recherche d’un syndic se limite à établir un contrat type et à le proposer aux cabinets prospectés…

Et  la satisfaction client, on en parle à quel moment ?

Chez MeilleurSyndic.com, nous sommes surpris qu’il n’existe aucun site internet qui s’appuie sur les avis clients…. Hôtels, restaurants, agences immobilières, artisans, choix d’un téléphone… tous les secteurs sont soumis aux avis clients !

Les syndics de copropriétés seraient donc le seul secteur à échapper à cette nouvelle norme ?

Allez, on vous rassure, chez MeilleurSyndic.Com, vous disposez d’avis clients mais, cerise sur le gâteau, nous encourageons les copropriétaires d’exiger des références copropriétés auprès des syndics sélectionnés par notre site, en se basant sur leur portefeuille client !

C’est d’ailleurs curieux, mais il nous semble bien que l’article de l’ARC à été raccourci de quelques lignes, à la fin de l’article était évoquée la gestion du syndic et la satisfaction client….

Et si on se mettait à rêver  d’une édition 2018 sur le salon de la copropriété avec pour thème « Trouver un bon syndic », ou l’on évoquera les avis clients, et ou les intervenants ne se contenteront pas de réponses lénifiantes « Demander des références », «Faire jouer le bouche à oreilles »…

Chez MeilleurSyndic.com, on se tient prêt à intervenir, à moins que le plan de table soit déjà établi... 
Chez MeilleurSyndic.com, nous sommes toujours dubitatifs devant ces cabinets de syndics qui se créent, et à qui il ne faut pas bien longtemps d’exercice pour s’attirer le mécontentement des copropriétaires.

Prenons l’exemple du Cabinet UNITIA, 13 Place des Libertés Publiques, 77185 LOGNES.

Ce Cabinet s’est crée en Octobre 2016, soit un peu plus d’un an et demi d’existence : https://www.infogreffe.fr/entreprise-societe/822933222-unitia-770116B02137.html

Et déjà les premiers retours de copropriétaires souhaitant changer de syndic, ainsi cette copropriété de 6 lots sur Noisy le Sec , qui nous indique que depuis la prise de fonction au mois de novembre 2017, malgré des promesses, rien ne bouge...

Est-ce si difficile d’exercer le métier de syndic ? La formation initiale est elle de si mauvaise qualité ?

Est-ce du au fait que leurs dirigeants soient passés par des grands groupes institutionnels (Foncia, Cytia ) ?

Et dire que la dernière enquête de la FNAIM Pays de Loire indique que les Français sont satisfaits des relations avec leurs syndics ! 

 
Le Cabinet PROGESTION, 61 Rue Jouffroy d'Abbans 75017 PARIS change de dirigeant ... et par conséquent de nom, il faudra désormais dire RICHELIEU IMMOBILIER.

Après tout, un Cabinet de syndic qui change de main, c'est assez courant non ?

Ah oui, mais le précédent gérant n’était autre que Monsieur Yann SEVERAUD, et chez Meilleursyndic.com, on le connait, ce Monsieur SEVERAUD....

Qui n'est autre que le Président actuel du Cabinet PROXIGES, localisé à la même adresse....  
Vu cette semaine sur le site de l’ARC, un syndic qui s’engage à rembourser une partie de ses honoraires lorsque certaines obligations ne seraient pas honorées par le cabinet !

https://arc-copro.fr/documentation/century-21-lami-immobilier-conseil-prevoit-des-penalites-dans-son-contrat

C’est un bon début, mais chez MeilleurSyndic.com, on sait trop bien que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

Et si ce Cabinet allait plus loin dans la transparence, en acceptant de transmettre l’intégralité de son portefeuille client, afin d’être contrôlé sur ses références, via un questionnaire de satisfaction adressé aux Conseils Syndicaux ? https://www.meilleursyndic.com/images/files/questionnairesatisfaction.pdf

Oh, mais justement, L’ami Immobilier Conseil, sur la commune d’Asnières sur Seine, chez MeilleurSyndic.com, on connait, puisque ce Cabinet s’est inscrit sur notre site le 2 février 2016.

Pour un Cabinet crée le 25 janvier 2016, nous avons répondu à Monsieur Alain BREBION, son gérant, de revenir vers notre site dès que son Cabinet aurait en gestion des copropriétés que nous pourrions contacter .

Chez MeilleurSyndic, nous sommes devenus très méfiants, peut être à tort, vis-à-vis des Cabinets de Syndics qui créent leur activité, et qui s’inscrivent dans la foulée sur notre site….chat échaudé craint l’eau froide dira t on !

Alors, après deux ans d’activité, peut être est on prêt chez l’Ami Immobilier Conseil pour recandidater à l’inscription sur MeilleurSyndic.com, le seul site qui sélectionne les syndics sur les retours clients ? et rejoindre ainsi les 30 cabinets de syndics sur toute la France, qui portent le label MeilleurSyndic ?

Dans tous les cas, n’ayant pas pour habitude de contacter les Cabinets de Syndics, nous attendons le rappel éventuel de ce Cabinet.

Comme le dit l’ARC à la fin de son article, à suivre donc !
Nous avons évoqué dans un précédent article que ce courtier avait proposé le syndic xxxxxx FARCOT pour des copropriétés, ainsi que des syndics à la réputation XXXXX, les Cabinets ADB Consulting et le Cabinet Viala Fleury :  https://www.sos-arnaques.com/statia/infosGenerales_immobilier_farcotAdb


 
Il semblerait que le Cabinet AXIUM connaisse ces temps ci une croissance fulgurante, à grand renfort de rachats de cabinets.
On appelle cela la croissance externe.

Chez Axium, on rassure le client avec des mots percutants : rigueur, proximité, transparence, indépendance : https://www.axium.fr/qui-sommes-nous

Ca, c’est pour le cote pile.
Si on regarde le coté face, et qu’on va chercher les vraies informations, il y a un blog internet qui est intarissable sur le sujet :  le blog  Copro-libres !

Pour la peine, on vous met les liens vers les articles du Blog, d’abord pour le Cabinet  Immodonia : http://copros-libres-saint-denis.over-blog.com/search/immodonia/
Ensuite pour le Cabinet Axium : http://copros-libres-saint-denis.over-blog.com/search/axium/

On ne s’étonnera pas chez MeilleurSyndic.com de recevoir  des demandes de copropriétés souhaitant se séparer du Cabinet Immodonia … 
Témoignage d’une copropriété sur le point de changer de syndic pour un syndic sélectionné par MeilleurSyndidc.com :

 « ….Nous  espérons faire cette fois ci un meilleur choix qu’avec XXXX qui est très mécontent du futur non renouvellement de son contrat et n’envoie pas la convocation d’AG préparée par nos soins….
Les pratiques de XXXX sont peu recommandables ,pour autant avec le précédent Nexity cela s’était bien passé ,auriez vous des bons conseils à ce  sujet, que faut-il faire ? ».

Voici donc un Cabinet qui n’accepte pas la future non reconduction de son mandat lors de la prochaine Assemblée Générale de la copropriété, et qui pense s’en sortir en n’incluant pas la proposition de contrat du nouveau syndic pressenti.

Cette attitude se rapproche de celle constatée pour le Cabinet BELGRAND IMMOBILIER, qui, en menaçant les copropriétaires d’une mise sous administration judiciaire, a réussi à faire reconduire son contrat de syndic : http://copros-libres-saint-denis.over-blog.com/2018/04/abus-syndic-3l-partners-belgrand-immobilier-une-assemblee-generale-tres-autoritaire-a-saint-denis.html

Rappelons au préalable que le Cabinet BELGRAND IMMOBILIER n’a pas le droit de mettre la copropriété sous administration judiciaire de son propre chef, ou alors il joue sur les mots et il aurait fallu compléter leur propos « …mise sous administration judiciaire à la demande d’un copropriétaire », l'explication se trouve EN CLIQUANT ICI

Alors, comment s’en sortir s’il l’on souhaite malgré tout démettre le syndic de ses fonctions ? La réponse a été apportée par Maitre Diebolt, sur notre site.

« Il suffit de ne pas reconduire le syndic dans ses fonctions. Bien sûr, il n’est plus possible de faire procéder à l’élection d’un concurrent.

Mais la jurisprudence a validé une solution alternative : il est admis que l’assemblée n’élise pas l’ancien syndic, et élise pour le remplacer l’un des copropriétaires en qualité de syndic bénévole.
Il s’agit du seul syndic dont l’élection soit admise sans communication du contrat au préalable, puisque par définition son mandat est bénévole.
Dans la pratique, il s’agira d’un copropriétaire qui se dévouera, et aura surtout pour tache de se faire communiquer la feuille de présence et de convoquer une nouvelle assemblée générale, une fois le futur syndic conventionnel déterminé.
Cette manœuvre simple permet d’éviter le recours (couteux) à un administrateur judiciaire. »

Comme nous l’a demandé un syndic de copropriété venu à notre rencontre lors d’ un apéro copro et qui a refusé de nous indiquer son nom: « Qu’appelez vous avoir des valeurs éthiques ? »

 
Voila une question intéressante posée par une copropriétaire :

« Bonjour,
 J'aimerais savoir sur quoi vous vous basez pour éliminer My Syndic de votre liste de syndics recommandés.
Faisant partie d'un conseil syndical d'une copropriété gérée par ce syndic, votre avis m'intéresse.
Merci par avance de votre réponse.
Cordialement »

Et voici notre réponse :

« Je vous remercie pour votre message.
Pour sélectionner les syndics sur notre site Meilleursyndic.com, nous nous basons exclusivement sur le retour des copropriétaires, celui ci étant le reflet de la qualité de gestion de la copropriété par le syndic.
Seuls les copropriétaires habitants, peuvent nous dire si leur syndic est à la hauteur de leurs attentes.
Nous nous servons d'un questionnaire d’évaluation, que nous avons construit en collaboration avec des syndics, que vous trouverez en cliquant sur le lien : https://www.meilleursyndic.com/evaluation-des-syndics
En ce qui concerne le Cabinet MY SYNDIC, ce Cabinet avait déjà eu deux évaluations mitigées de la part de copropriétaires.

Mais nous avons été aussi contactés par un copropriétaire qui nous a fait part de difficultés.

« ….Vous ne mesurez pas mon degré d'exaspération.
J'ai de moins en moins confiance en vous, je suis en train de devenir de plus en plus casse pieds, ça veut dire que je vais me mettre à vous Envoyer des recommandés si je n'ai pas de réponses à mes questions dans un délais raisonnable.
Et j'ai Mr Magnes ( en copie de ce mail ) qui me relance pour mettre des commentaires sur MeilleurSyndic.
Aujourd'hui je n'ai plus peur de dire que j'envisage de proposer un autre syndic à la prochaine AG. Je prendrai ma décision début février.
Et depuis 4 ans à chaque fois qu'il y a eu une proposition de changement de syndic, elle a été votée."

Monsieur XXXX  n'a pas apporté de réponse à ce mail malgré nos demandes.

Si j'ajoute que nous avons reçu d'autres demandes de copropriétés souhaitant mettre MY SYNDIC en concurrence, nous avons pris la décision de nous séparer de ce Cabinet, fin 2017.

Espérant avoir répondu à votre demande »
 
Ce qu'il faut en retenir ? 

Le plus dur n’est pas de commencer dans le métier de syndic de copropriété, (2012 pour le Cabinet MY SYNDIC), le plus difficile est de continuer à maintenir un haut niveau de satisfaction dans le temps , tout en gérant une croissance maitrisée, en recrutant des collaborateurs de qualité et en les payant à leur juste valeur…

L’erreur de beaucoup de syndics est de croitre parfois à un rythme soutenu avec un effectif constant, le niveau du service rendu se dégradant au fur et à mesure de la croissance du Cabinet.

N’oublions pas que les gestionnaires de copropriété peuvent avoir comme nous tous des problèmes personnels, accident de vie ou autre qui vont avoir une répercussion sur la gestion des copropriétés.

En ce qui concerne le Cabinet MY SYNDIC, il semblerait qu’il y ait eu du  mouvement coté personnel de direction, avec les conséquences que l’on connait.

Une lueur d’espoir toutefois, des sources bien informées nous font part d’une reprise en main énergique du Cabinet.

Et si le Cabinet MY SYNDIC réintégrait  le site Meilleursyndic.Com ? Il lui faudra à nouveau passer par la case audit des copropriétaires.