Pour l’ARC, le message véhiculé est de considérer que les professionnels de l’immobilier et en particulier le syndic protègent, éclairent et défendent leurs clients et mandants qui sont les syndicats des copropriétaires.

Si l’on rajoute le commentaire d’un avocat sur le réseau LikedIn   » Tous les professionnels de l’immobilier titulaires d’une carte Transaction, Gestion ou Syndic pourront arborer fièrement cette plaque pouvant faire rougir nos amis notaires », nous tremblons chez MeilleurSyndic….

Avec ce caducée, qui agit comme un paratonnerre,  fini les copropriétaires mécontents de leur syndic, désabusés, désemparés…fini la rubrique « Liste Noire des Syndics », fini la rubrique « Abus » de l’ARC, fini le blog « coproslibres »…

M’enfin, non, nous venons de recevoir le témoignage de ce copropriétaire !

« Notre syndic est démissionnaire et ne répond pas aux recommandés ni aux mails de certains copropriétaire.

Nous avons des gros travaux à faire depuis 5 ans concernant des travaux avec des copropriétés voisines, notre syndic ne fait rien, multiplie les prétextes et nous avons des lettres de menaces d’avocates à cause de l’inertie de notre syndic.

Notre copropriété n’est plus entretenue depuis une décennie et est très abîmée. D’autre part, des travaux d’entretiens paysagers nous ont été facturés alors que nous avons très peu de verdure et il semblerait qu’un jardin à droit de jouissance soit devenue l’annexe privative du lot du copropriétaire majoritaire depuis 3 ans.

L’accès aux comptes bancaires nous est bloqué, idem pour les contrats passés entre le cs et notre syndic, l’assurance de notre copropriété, les assurances RCP et garantie financière. Des tags ont eu lieu car la mise en place de notre portail a pris plus d’un an (et il ne fonctionne toujours pas) J’ai fait appel à l’assurance RCP qui refuse de reconnaître les erreurs pourtant évidentes de notre syndic et nous ne sommes pas d’accord pour payer les fautes de notre syndic à hauteur de 50 000€ pour le moment.

Des débris tombent du toit et là non plus, il n’y a aucune réaction de notre syndic. Enfin, l’an dernier, nous avons eu une ago en mai, puis une age en janvier (il y a eu une assignation) de l’annee suivante et enfin une ago qui était prévue en mai, mais le quorum n’a pas été atteint car plusieurs copropriétaires n’ont pas voulu assister à l’ago.

Enfin, notre syndic a Re convoquer une ago plus de trois mois après- il était en vacances tout le mois d’aout, son inaction et incompétence semblent l’épuiser, contrairement à l’encaissement de nos charges toujours en hausse!, – mais cette ago est intervenue plus de 16 mois après la dernière ago. Nous commençons à désespérer et un autre devis de syndic sera annexé à la prochaine convocation d’agir.

Nous n’avons qu’une hâte : en changer, épurer les comptes, que notre syndic nous rembourse ce qu’il nous doit, et que les travaux soient enfin effectués ! »