Nous venons de recevoir cette tribune que nous mettons en ligne, il n’y a pas de raison que l’affaire BELGRAND Immobilier finisse dans les méandres de l’oubli…

Si d’autres copropriétaires abusés par BELGRAND Immobilier – 3L PARTERS souhaitent nous contacter , c’est ici : https://meilleursyndic.com/deposer-un-temoignage/

« Depuis l’année 2018, nous avons monté un collectif de victimes de l’XXXXX  BELGRAND IMMOBILIER et de son gérant Benoît LEVILLOUX.

Avec son épouse Lidiwine Anicette Likibi Ngamakita, Benoît LEVILLOUX continue d’exercer sa profession de syndic au sein d’un nouveau cabinet, AB SYNDIC et GESTION.

Les victimes de la liquidation judiciaire du syndic Belgrand Immobilier se sont regroupés par l’intermédiaire de l’ARC et du collectif Copros Libres Saint-Denis. Nous vous soumettons plusieurs témoignages de victimes de Belgrand Immobilier (anciennement 3L PARTNERS) et de Benoît LEVILLOUX :

1) Bonjour à tous, propriétaire d’un studio dans le 20ème, j’ai été victimes des XXXX  de Mr Levilloux pendant plusieurs années.
Je qualifierais Mr Levilloux d’XXXX  de haute voltige. C’est un as en comptabilité, sa technique est rodée, il met la pagaille dans les comptes, feint des erreurs d’inattention pour que les comptes deviennent illisibles, prétend chaque année que son imprimante est en panne pour ne pas diffuser les comptes et j’en passe.

Je me souviens d’une année où l’on a validé les comptes avec un compte attente dont le montant était supérieur à 1 million d’euros… une faute de frappe d’après lui. Il pratiquait la XXXXX  avec les chèques qu’il n’encaissait pas sur le compte du syndicat…

Je l’ai aussi vu XXXXX de charges XXXXX une copropriétaire très agée pour lui XXXX  ainsi son logement. Prise au piège par les charges la vieille dame a signé une promesse de vente pour quelques milliers d’euros un studio valant plus de 150 000 euros dans le 20ème arrondissement de Paris.

En plus d’être un as des chiffres, il excelle dans l’art de plaire. De telle sorte que mes voisins buvant ses paroles se sont tous ligués contre moi lors d’une AG lorsque que j’ai pris la parole pour dénoncer l’XXXXX  qui était en train d’assécher la copropriété.  Il est ainsi parti avec plus de 30 000 euros appartenant à notre copropriété. Personnellement j’ai perdu en plus énormément d’argent en vaine procédure à l’encontre du Syndicat des copropriétaire.

La place de benoit Levilloux est en XXXX . Amusant lorsque l’on sait qu’il a postulé pour étre juge au Tribunal de Grande Instance de paris 20ème.

2) nous sommes une copropriété qui a été victime de 3L Partners devenue Belgrand. Nous avions une somme très importante entre 300.000 et 500.000 euros destinée au ravalement qui a été prise par 3L Partners dont M. Levilloux est à la tête . Pour cette raison, je voulais me mettre en contact avec d’autres membres de copropriétés dans le même cas. Nous avons porté plainte.

3) Nous l’avons fait condamné au TGI en 2018 juste avant la liquidation judiciaire de Belgrand immobilier. Nous n’avons pas eu un cent. Son nouveau syndic était au nom de sa compagne. Les caisses de garantie ont fait défaut et n’assurent pas les XXXXXXX  de ce monsieur. Si monsieur Levilloux redevient solvable. Nous serons très heureux d’avoir de ses nouvelles.

Notre nouveau syndic a porté plainte pour un faux compte en banque également, qui toucherait le pénal. Nous avons déjà perdu plus de 40 000 euros.

4) Notre copropriété réclame près de 63 000 euros à Belgrand Immobilier. Notre nouveau syndic a accepté de reprendre 3 immeubles gérés par Belgrand Immobilier. À présent, il refuse de prendre d’autres immeubles en difficultés avec Belgrand Immobilier.

5) On a payé les travaux pour 120 000 euros. Les travaux sont stoppés maintenant. J’avais décelé il y 3 ans les comptes irréguliers que pratiquaient les comptables de Belgrand Immobilier. Moralité  : un détournement de fonds pour au moins 140 000 € par cet XXXXX , le XXXXX  Le Villoux.

6) J’ai détecté, à aujourd’hui, 60 000 euro de détournements de l’argent de la copropriété, à savoir :

– des chèques ou virements au profit de Belgrand Immo que je n’avais pas pu voir car Belgrand Immo me fournissait des extraits de comptes falsifiés et des grands livres qui étaient cohérents avec les extraits de compte fournis

– des factures indûment payées dont il me faisait croire qu’il me les avaient remboursées, via les extraits de compte falsifiés

– des remises chèques de copropriétaire qui n’ont jamais été déposées sur les comptes bancaires de la copropriété

– des sommes dues par le copropriétaire-vendeur qui étaient virées, par le notaire, sur le compte de Belgrand et non celui de la copropriété

– lorsqu’un copropriétaire vendait, Belgrand Immo comptabilisait les frais d’état daté sur le compte du copropriétaire, dans la compta, ce qui le rendait débiteur. Belgrand comptabilisait aussi au débit du compte du copropriétaire, une facture fictive, souvent une facture d’avocat d’environ 3000 -3500 euro. Il établissait alors l’état daté avec le solde débiteur (du fait de la comptabilisation des frais d’état daté) + la facture fictive (3000-3500 euro) + à nouveau les frais d’état daté, qu’il envoyait au notaire avec le rib de Belgrand. Le jour de la signature, le copropriétaire-vendeur était devant le fait accompli, contraint de signer pour éviter l’annulation de la vente

7) Nous sommes une copropriété qui était chez belgrand immobilier et nous voila maintenant chez Ab syndic et gestion je n’ai pas participer a L’ag mais je crois bien que la majorité n’était pas présente de plus , aucun travaux n’a était effectuer depuis belgrand immobilier pas même , les lampadaires plus au normes ou l’herbe non coupé , même les démarches pour la fibre optique il ne savant pas comment faire il sont vraiment XXXXXX  et XXXXX  je ne sait plus comment faire

8) Propriétaire d’un appartement, mais ne réside pas sur place. J’ai été XXXXXX  et souhaite,  avec d’autres,  entamer une action judiciaire.
Nous avons changé, il y a 2 ans de syndic, car gestion de 3 L Partners opaque ; en effet, tout le dossier n’a pas été transmis et, plus grave, un chèque de 2500 €, crédité sur un de leur compte n’est pas retrouvé; donc, le nouveau syndic me redemande l’argent bien que j’ai fourni tous les  justificatifs !

9) Peux-t-on croiser nos expériences? Je fais parti d’une copro a Paris 20. Nous avons eu 3L Partners nous nous en sommes séparé il y a 3 ans mais ils ont réussi à nous voler pas loin de 60000 euros. Nous les avons poursuivi avec notre nouveau syndic. Ils ont été comdamné a nous rendre 24000 euros. Qu’ils n’ont jamais fini de rembourser. Et avant qu’on ne les poursuive pour le reste ils ont mis la clé sous la porte et on réapparu sous le nom de Belgrand. Et maintenant  AB syndic et copro.

Un des copropriétaires de l’immeuble veut essayer de nous les faire réembaucher cette année ( oui c’est dingue !).

Du coup en faisant des recherches et en me rendant compte qu’ils ont dû XXXX  un nombre conséquent de copros je me dis qu’il faudrait peut-être attaquer leur dirigeants directement et en pénal pour leur faire cesser leur exactions.

10)  Notre copropriété a été victime du syndic 3L Partners dont elle a dû se séparer en 2015

Nous avons entamé une  procédure qui s’enlise

Le montant réclamé avoisine les 30 000 euros.

11) Je suis copropriétaire et en 2018, j ai fait l objet de nombreux prélèvements anarchiques de la part de belgrand immo.

Je sais que ma copro est en procès avec eux . Mais y a t il une action commune de copro en cours également?

Mes charges étaient prélevées automatiquement, je ne prêtais pas attention jusqu en 2018.

Entre les décomptes, les prélèvements et les factures reçues, je ne retrouve rien de cohérent.

12) Syndic Bénévole d’une copropriété de 9 copropriétaires.

j’ai découvert un XXXXXX  de la part de levilloux de près de 45 000 euros en l’espace de quelques mois ainsi que l’envoi de relevé bancaire falsifié envoyé par mail. »