Quand une agence Foncia refuse de reconnaitre la désignation d’un syndic élu lors d’une AG ordinaire.

Faut il saisir le CNTGI pour dénoncer de telles pratiques ?

« Foncia Rive droite semble avoir à sa direction un monsieur avec de graves difficultés psychologiques : nous avons révoqué Foncia en raison de graves manquements à son contrat et de sa mauvaise gestion, lors d'une AG tenue dans les règles avec plus de 68000 tantièmes et à l'unanimité (art 25). et, à la suite, avec le même score, nous avons élu un nouveau syndic.
Or, ce gestionnaire refuse de reconnaître notre nouveau syndic, refuse de se retirer et de transmettre nos archives.

C'est ahurissant.

Nous ne savons que faire pour qu'il revienne à la raison et se soumette à la loi que je lui ai pourtant montrée : Depuis la loi Alur, l’article 18 V dernier alinéa de la loi du 10 juillet 1965 dispose « Quand l'assemblée générale délibère pour désigner un nouveau syndic dont la prise de fonction intervient avant le terme du mandat du syndic actuel, cette décision vaut révocation de ce dernier à compter de la prise de fonction du nouveau syndic. 

Et, c'est le directeur de cette agence… »